Aïkido et Aïki Taïso
 

Voie de l'union des énergies

Art martial japonais contemporain, l'Aïkido ne cultive pas l'opposition et la destruction de l'adversaire mais la neutralisation du conflit, l'adéquation et le "fair play".
La martialité même de l'Aïkido est au service de la rencontre avec soi et l'autre dans le respect.
Comme le Tai Ji Quan, l'Aïkido (sur la base de l'art du contrôle juste) travaille sur le contact et l'adaptabilité.
Vertus et bienfaits de l'Aïkido sont semblables à ceux du Tai Ji Quan, tels que décrits précédemment.
Toutefois, l'Aïkido se pratiquant surtout à deux (ou plusieurs), est d'emblée plus "physique", plus "sportif", plus "acrobatique", plus "rapide" que le Tai Ji Quan.
Cependant, l'Aïkido offre une pratique plus lente (sans chute), l'Aïki Taiso s'apparentant beaucoup au Tai Ji Quan (exercices solo et duo) et ne nécessitant pas de tapis de sol (Tatami).
L'Aïkido compte aussi une pratique d'armes en bois (sabre, bâton et couteau).

L' Aïki Taïso ("Gymnastique de l'Aïkido") Jumbi Dosa (préparation par le mouvement) est une partie intégrante de l'Aïkido.
Il représente en quelque sorte le fondement éducatif de l'Aïkido. Toutefois, il ne s'agit pas de gymnastique au sens occidental du terme.
L'Aïki Taïso propose tout d'abord un éventail d'exercices pratiqués seul, afin d'épanouir (dans la détente du corps dans l'espace) la respiration, la conscience du centre, ainsi que l'axe vertical juste, dans un objectif d'unification. Le travail proposé porte sur des étirements respirés, sur l'espace et la distance (Ma) et favorise un développement de la sensibilité et de l'enracinement.
On y trouve aussi bien sûr des exercices d'assouplissement, toujours reliés à la respiration et au concept de Kino Agare (extension de l'énergie) si important dans tous les arts martiaux (et dans la vie !…).
De plus, L'aïki Taïso (Jumbi Dosa) propose une initiation de base aux grands principes de l'Aïkido tant au niveau de la forme : postures justes (Shisei, attitude juste), déplacements des jambes, mouvements de clefs de bras (reliés à la pratique du sabre (Ken) et du bâton (Jo), qu'au niveau du fond : exercices de méditation et portant sur le contact, élément essentiel pour la pratique de l'Aïkido car le contact juste permet d'établir la notion d'Aïki (harmonisation des partenaires).
En effet, sans un contact authentique, l'essence même, la crédibilité et le plaisir de l'Aïkido disparaissent, ainsi peut-être que sa dimension éducative aux plans éthique (le respect de l'autre) et "spirituel".
En dernier lieu, l'Aïki Taïso propose une étude des mouvements de base de l'Aïkido sans chutes (jamais de chutes en Aïki Taïso !) mais en mettant l'accent sur la détente (donc au début le travail est lent), ainsi que sur la qualité de relation entre les deux partenaires, visant à développer une harmonie réelle, dans la liberté de la respiration reliée à un enracinement juste dans le centre (Hara).
Les débutants y trouveront une source précieuse de structuration les préparant, s'ils le désirent, à une pratique plus "martiale", plus rapide de l'Aïkido.
L'Aïki Taïso est aussi une excellente pratique pour ceux et celles qui, pour une raison quelconque, désirent pratiquer l'Aïkido, mais sans en effectuer les chutes, un Aïkido "tranquille" pour ainsi dire, moins "sportif". Même si l'Aïkido est en lui même tranquille et qu'il n'est pas un sport. Il s'agit avant tout d'un art, entre autres raisons, car il n'y a pas de compétition en Aïkido.
Par ailleurs, même les "gradés", les plus "avancés" en Aïkido pourront trouver dans l'Aïki Taïso (Jumbi Dosa) une source d'approfondissement d'un travail de fond, une occasion de corriger certains problèmes précis (problèmes de justesse des postures, de déplacements, qualité de contact, etc.), à travers et grâce à la lenteur de la pratique de l'Aïki Taïso.
Bien que différent, l'Aïki Taïso présente des similitudes avec la pratique du Tai Ji Quan et des arts martiaux chinois internes (Nei Jia). L'Aïki Taïso offre l'avantage certain, tout comme le Tai Ji Quan, d'accéder à une certaine autonomie et de pouvoir pratiquer seul chez soi car en général, notre vie moderne ne nous permet pas de nous entraîner tous les jours au Dojo, dans le cadre de cours collectifs. Cette pratique quotidienne chez soi favorise assurément une progression plus rapide, et donc l'accès à un mieux-être, plus efficacement.
Bien entendu, l'Aïki Taïso va beaucoup plus loin que l'explication sommaire développée précédemment. C'est une affaire d'expérience avant tout…
En conclusion, l'Aïki Taïso permet à un plus large public d'accéder aux bases fondamentales de l'Aïkido, et aux pratiquants même avancés de s'améliorer sans cesse.

imprimer  imprimer